CEFOR-IDF
Centre de formation à l’Education à la Vie (EAV) et au Conseil Conjugal et Familial (CCF) à Paris
CEFOR-IDF
Centre de formation à l’Education à la Vie (EAV) et au Conseil Conjugal et Familial (CCF) à Paris

Témoignages

Cliquez sur une étoile pour noter !

Envoyé !

Septembre 2020 

Les retours de nos stagiaires en fin d'année de formation : 

86% d'entre eux sont très satisfaits ! 

Par Elodie FRANCOIS-TRAORE

La formation du Cefor m'a énormément appris, sur moi, sur les autres, sur la profession de CCF. Le cadre : les formatrices, les sessions sur plusieurs jours, les intervenants, le mémoire, tout est mis en place pour que chacun-e trouve son propre chemin. L'accent qui est mis sur l' égale importance de la théorie et de la pratique est essentiel à mon sens pour se sentir à sa place, le plus possible, lorsque l'on démarre dans la profession. Ce fut 2 années chargées d'émotions et d'évolution dont je garde un tendre souvenir. Certaines de mes collègues de promo sont devenues des amies et j'ai plaisir à échanger avec notre groupe aussi.

Cette formation aura été intense au niveau du rythme de travail, et très bénéfique pour moi par la richesse et la variété des expériences vécues à travers la SIR, les stages, les journées résidentielles, les apports théoriques, (cours et lectures). J’ajouterais également mon évolution personnelle à travers ma place dans le groupe, dans ma famille et mon entourage.

La formation a été constituée de théorie et de stages pratiques. Les différents stages de double- écoute m’ont permis de concrétiser toute la théorie apportée, et inversement de l’expérimenter en stage. L’organisation par demi-journées rythmées par différentes activités, et modalités d’intervention a été pour moi appréciable en terme d’apprentissage.

La formation est excellente et je la recommande vivement. J’aurais bien aimé découvrir la formation EAV.

Ces trois années ont été aussi difficiles au niveau du travail et les journées de formation Les difficultés relationnelles familiales et professionnelles ont été de bons lieux « d'études de cas » pour essayer de comprendre ce qui se jouait entre l'autre et moi, ce qui appartenait à chacun, les émotions que je ressentais, comment elles se traduisaient etc... J'ai beaucoup apprécié ces 3 années de formation, le travail que cela m'a fait faire sur moi-même, la joie de voir aussi les autres bouger et évoluer ; j'ai apprécié aussi les apports théoriques pour les va et vient qu'ils m'ont fait faire avec des situations familiales, professionnelles ou amicales vécues ainsi que les mises en situation avec lesquelles je me suis sentie de plus en plus à l'aise.

Je trouve cette approche de formation à travers un même groupe vraiment enrichissante. Les partages sont riches et variés. Nous nous interrogeons l’un l’autre, les jeudis mais aussi par courriel. Nous constituons, bien sûr, un réseau, mais aussi nous nous sommes entraînées à nous mettre sous le regard les unes des autres sans fard. Je me suis soumise à la critique du groupe, sans crainte, avec la certitude que cela aller m’aider.

Les diverses confrontations avec le groupe m’ont permis de mieux me connaître dans la relation à l’autre, de mieux appréhender mes limites et d’améliorer ma qualité d’écoute.

J'ai été heureuse de tous les échanges avec les autres membres du groupe en particulier sur le temps de la pause à midi, par mail entre deux jeudis ou encore lors des journées résidentielles ou de la SIR, occasion de faire davantage connaissance personnellement et de partager sur nos expériences de stages, nos lectures, nos ressentis quant à la formation dans son ensemble. J'ai eu parfois des retours de l'une ou de l'autre sur mes prises de parole tant sur le fond que sur la forme qui m'ont interrogée, confortée, fait avancer... Chaque formatrice au cours de ces 3 années m'a aussi apporté par ses partages d'expérience professionnelle, par ses questionnements, par sa personnalité...

Le groupe a constitué un élément marquant dans ma réflexion, la construction de mon identité professionnelle par la richesse des échanges, des personnalités, des parcours. Il m’a permis d’élargir des points de réflexion sur des sujets relatifs à mon futur métier.

Vos témoignages, vous, formatrices, sont des apports très riches pour moi car concrets et à chaque fois plein de passion. C’est ainsi que la transmission des savoirs se fait le mieux.

L’intervention de la comédienne a permis d’améliorer une fois de plus mon expression corporelle, mon rapport à mon corps et à celui de l’autre.

Cette nouvelle année de formation m’a ouvert d’autres portes que j’ai envie d’aller explorer. C’est un réel bonheur de voir devant moi des horizons nouveaux à découvrir.

Cette formation se termine et je vis ce moment comme un envol. Je suis heureuse et fière d’avoir suivi cette formation.

Cette formation m’a parfois bousculée mais elle m’a permis d’évoluer, de développer mon esprit critique et de profiter encore plus de l’ici et maintenant.

J’ai aimé l’équilibre du binôme de formatrices et sa bonne entente qui était visible. Je me suis sentie accompagnée, observée, prise en compte

Les jeux de rôles m’ont permis de me lancer malgré la peur de mal m’y prendre que j’éprouvais devant le « public ». J’ai beaucoup apprécié les retours des formatrices qui nous proposaient des façons de procéder.

Je suis toujours étonnée de me découvrir capable de créer quelque chose de mes mains. J’ai donc encore avancé un peu plus sur le chemin de la confiance en moi et surtout de l’estime de moi

La SIR a permis de libérer la parole de chacune et l’énergie constructive du groupe est apparue. Pour ma part, j’ai été suite à cette SIR, plus à même de prendre soin de moi, de prendre ma place et je me suis plus connectée à ce groupe. J’ai permis à mon enfant intérieur de s’exprimer et parfois en faisant un peu le clown.

La SIR : La session inter-régionale a été un moment fort de mon début d’année. Le groupe étant plus restreint, il m’a été facile de prendre très vite ma place et d’oser être moi-même dans tous les exercices proposés. « Oser, c’est ce qui fait avancer » a été ma devise chaque matin, j’étais déterminée à utiliser ces quatre jours pour progresser. J’ai aimé rencontrer des collègues de formation de régions différentes et pouvoir échanger sur nos parcours respectifs en particulier lors des repas.

Etant sensible au cadre, la beauté de la nature environnante m’a portée. Je suis restée dans un bon équilibre physique et mental grâce à un cross matinal avec quelques collègues et la relaxation. Mon bilan est très positif : j’ai réussi à être à l’écoute de mes besoins et à tout faire pour y répondre. Les formatrices ont d’ailleurs repéré qu’ « un grand pas avait été franchi ».

Les stages ont été un gros point fort de ma formation en CCF2. L’accueil qui m’a été réservé par les CCF était vraiment gratifiant, encourageant. Mon apprentissage a été à tous les niveaux : savoir, savoir-faire et savoir-être.

J’ai été rassurée, fortifiée, encouragée par mes stages en Centre d’Orthogénie et en cabinet libéral. Ils m’ont permis de mieux voir qu’elle CCF je voulais et j’allais devenir.

Au cours des stages j'ai observé mes ressentis, j'ai pu réaliser leur impact sur mon écoute et apprendre à les gérer de façon à ce qu'ils ne la perturbent. Cela m'a permis de garder la bonne distance par rapport aux personnes et aux situations rencontrées en entretien et de maintenir une écoute attentive.

En conclusion, je dirais que cette année m’a vraiment fait progresser dans les domaines suivants: - Développer des “savoir”, des “savoir-faire” et des “savoir-être”, afin d’acquérir une posture professionnelle de CCF par une écoute plus adaptée. - Clarifier mes idées et structurer ma pensée, grâce à la rédaction des rapports de stage, la tenue du cahier de bord, et les lectures relatives à mon sujet de mémoire, (sur les répercussions des blessures d’enfance dans la relation de couple). - Me positionner par rapport à la pratique professionnelle d’autres CCF, suite aux stages d’observation en double écoute.

Être plus à l'écoute de moi-même, identifier mes émotions, voir quel est mon besoin derrière l'émotion ressentie et comment je peux l'exprimer, prendre de la distance quand la relation est à sens unique, avoir davantage confiance en moi et par conséquence être plus à l'aise avec le regard des autres sont des points que j'ai développés et fait progresser, je pense, au cours de ces 3 ans. J'ai d'abord utilisé les outils proposés dans l'approche systémique ou dans l'analyse transactionnelle sur des situations personnelles,

Cette deuxième année de formation, alliée à un accompagnement thérapeutique, m’a permis de poursuivre le travail engagé quant à l’écoute de mes propres émotions, de les accueillir, de les nommer, face à des résistances qui en émergeaient. Le travail est à poursuivre mais j’ai effectué un long parcours durant ces deux années d’étude. Le retour des rapports de stage ont reflété avec exactitude mon évolution personnelle et professionnelle. Ils ont constitué des étapes importantes dans mon cheminement et mes réflexions.

Cette formation est une magnifique aventure humaine. Elle permet aussi de mieux se connaitre et de révéler des qualités oubliées.Elle m'a permis d'avoir plus confiance en moi. Elle développe le sens de l'écoute et de la bienveillance.

Je me félicite d’avoir été au bout de cette formation, elle m’a bousculée, fait grandir, et j’ai vraiment hâte d’exercer. Elle m’a révélée à moi-même.

Si je résume ces trois années de formation, je pourrai les intituler ainsi : o EAV : année de transformation, gestation, mouvance. o CCF1 : année de reconstruction, pose des fondations, solidification. o CCF2 : mise en route, dynamique de lancement, consolidation posture de CCF. Je me sens prête et à l’aise dans la posture de CCF que j’acquière à la fin de cette formation. Je me sens solide pour écouter les autres car je me suis grandement mise à mon écoute pendant ces trois années. Toutes ces activités m’ont permis de m’interroger sur la posture de CCF et ce pourquoi je me lançais dans ce métier. Les animations scolaires ont consolidé ce positionnement auprès des adolescents, auprès des équipes éducatives et auprès des parents.

Les double-écoutes d’entretiens furent tout aussi passionnantes. Ecouter, évaluer, investiguer, identifier, reformuler, proposer, analyser, valider… sont des mots que j’ai maintenant intégrés dans mon savoir-faire de CCF.

Cette formation fut un cadeau. Elle m’a bousculée et changée. Elle m’a fait grandir. Mes idées se sont consolidées. Je n’ai pas découvert grand-chose cette année au niveau des thèmes abordés mais j’ai l’impression d’avoir intégré des savoirs et d’avoir fait des liens entre les trois années.

J’ai observé les temps de colère, d’indignation, de tristesse, de joie, de peur de chacune. Je ne ressens pas de nostalgie particulière à l’idée de ne plus se voir aussi régulièrement. Je sais que je reste en lien avec certaines et vais proposer des rencontres pour se retrouver. Le groupe a été une force pour mon travail personnel. Il a grandement participé à ma formation et c’est un plus apporté par Couples et Familles. Mais j’ai aussi envie de le quitter. J’ai été bien attachée et je sens que je peux m’en détacher !.

L'approche systémique me séduit dans ce qu'elle a de dynamique. C'est une approche qui explore la relation, ne se focalise pas sur les problèmes dont les symptômes sont l'expression et met en mouvement les personnes en les rendant actrices de leur évolution et de l'évolution de la relation. Lorsqu'une personne bouge tout le système bouge. J'ai expérimenté cela en entretien ainsi que dans ma vie personnelle : Cette formation m'a fait bouger et a fait évoluer mes relations et les personnes qui m'entourent.

Le fait de savoir que des groupes d’analyse de pratiques seraient proposés régulièrement après la fin de notre formation m’a rassurée. J’ai besoin d’un travail de groupe en parallèle de mes lectures pour continuer à me former.

Pour conclure, voici les mots qui me viennent à l’esprit pour résumer cette année et la formation dans sa globalité : Travail, recherche, plaisir, réflexion, envie, enthousiasme, changement, écoute, motivée, intégrée, énergie, joie, bousculée, paysages, couleurs, lectures, boulimie, intéressée, gâtée, chanceuse, fatiguée en fin d’année mais pleine de richesses intérieures ! Merci Couples et Familles !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion